Les 5 agrégats

Que sont les 5 agrégats?

Ce qu'on appelle "moi", "soi", ou encore "égo", c'est ce qu'on prend pour un "nous", ce qu'on pense être nous. C'est donc notre égo. 
Sauf qu'il n'y a pas de "soi", sans les 5 agrégats... 


Les 5 agrégats sont: 
1) l'agrégat de la matière (notre corps, le monde qui nous entoure) 
2) l'agrégat de la sensation (ce qu'on ressent, physiquement ou émotionnellement; agréable, désagréable, ou neutre) 
3) L'agrégat de la perception, qui passe par les 5 sens: vue, Oïe, odorat... etc... 
4) l'agrégat des volitions, ou formations mentales: nos pensées (liées au cerveau)
5) l'agrégat de la conscience: la capacité qu'a notre conscience à se dire par exemple "je suis untel", et donc à saisir un objet, différent d'elle même.

C'est l'habitude qu'a la conscience à se penser séparée du reste. 

 
Tous ces agrégats forment ce que nous prenons pour un "moi" (liées à l'esprit)

 

Si l'on enlève par exemple l'agrégat de la conscience (que les bébés n'ont pas, et donc eux n'arrivent pas à se prendre pour quelqu'un de différent de leur environnement avant un certain âge) , qui est là pour se dire qu'il y a un soi? Personne. Il en va de même pour tous les agrégats, au final ce qu'on appelle "moi", n'est que l'addition de ces 5 agrégats. C'est aussi pour cela qu'on dit que le soi est vacuité, il n'est que l'addition de nos agrégats, eux mêmes changeants. C'est aussi ce qui permet la réincarnation dans des corps différents, sans que pour autant l'on soit identique à ce qu'on était dans notre vie précédente... Mais pas non plus totalement différent.

 

A force de méditer sur la vacuité des agrégats, on arrive à les mettre de côté, et on entre donc dans la vacuité: on devient esprit, et non corps, on ne ressent rien, on perçoit, mais pas par nos sens corporels, on ne crée plus de pensées, et on ne se prend plus pour quelqu'un, on fait partie du tout. Voilà ce que vise le bouddhisme, l'état de Bouddha, se détacher de nos agrégats comme étant "nous". Nous ne sommes pas nos agrégats. Quand on dit que tout le monde a la nature de Bouddha, c'est parce que tout le monde, avec du travail, peut se détacher de son égo, et donc de ses agrégats, et ne plus les prendre pour "soi"... C'est là qu'on entre dans la totale vacuité... Mais c'est impossible à décrire avec des mots, même avec la meilleur volonté possible, car dans cet état il n'y a plus de mots, plus de pensées, plus de sensations.. juste on "est" sans se poser de question...

 

Donc, après avoir compris les agrégats, il faut méditer dessus pour s'en détacher comme étant "nous".

9 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 13/05/2016